navigation

Oaxaca : solidarité avec le mouvement social mexicain 28 novembre 2006

Posté par antiliberal2007 dans : Actu , 1 commentaire

 

 

 

 

 

 

oaxaca1.jpg

 

Il y a déjà plusieurs mois, Felipe Calderon, candidat de droite, était élu président du Mexique dans les mêmes conditions que W.Bush face à Al Gore aux Etats-Unis : avec une très courte majorité et alors même que des pressions, des « bourrages d’urnes » et effacement de citoyens des listes électorales…

 

Peu de temps après, des enseignants, puis leurs élèves, se mettent en grève dans l’Etat de Oaxaca (sud du Mexico).

 

Ils réclament des hausses de salaires et de meilleures conditions de travail, puis les revendications s’étendent au fur et à mesure et le mouvement est rejoint par des chômeurs et des salariés. Lors de l’une des nombreuses manifestations, la foule demande la démission du gouverneur.

 

Les citoyens qui participent au mouvement se réunissent et se proclament « Assemblée Populaire des Peuples de Oaxaca » (APPO). Les manifestations continuent et la répression du gouverneur et de la police militaire fédérale du Mexique (PFP) est de plus en plus forte : jusqu’à aujourd’hui, on dénombre plusieurs morts, dont un journaliste, des dizaines de blessés et de disparus et des femmes accusent des membres de la PFP de viol. Les médias, pour la plupart contrôlés, minimisent le conflit quand ils ne le dissimulent pas carrément, y compris en France.

 

 

 

Ce mois-ci, les Assemblées populaires de chaque Etat (20 Etats sur une trentaine), se sont réunies à Oaxaca avec l’APPO pour se constituer « Assemblée Populaire des Peuples du Mexique ».Cette Assemblée, qui est parvenue à réunir plusieurs milliers de citoyens, réclame une nouvelle Constitution! (quand on pense qu’ils ont à peu près la même que la nôtre…)

 

 

 

Revendications, répression, barricades, luttes violentes dans les rues…

 

 

 

Aujourd’hui le candidat de centre-gauche qui avait perdu les élections face à Calderon, Lopez Obrador, dénonce la fraude électorale et vient de se proclamer président : ainsi il jette un pavé dans la marre : le système politique mexicain est corrompu… mais pourquoi avoir attendu si longtemps pour le faire? Est-ce pour porter la Contestation Populaire ou pour l’apprivoiser?…

Plus d’infos ici :

- site de l’APPO : http://www.asambleapopulardeoaxaca.com/

- blog de l’APPO : http://migmar8.madpage.com/projulp/index.php

- sinon allez voir sur le site d’indymedia-Mexique

- si vous ne parlez pas espagnol, vous-pouvez aller sur les site Indymedia-Paris (lien dans le menu à gauche)

Solidarité avec nos frères du Mexique!

Meeting de Montpellier : La gauche antilibérale se voit au second tour de la présidentielle de 2007 21 novembre 2006

Posté par antiliberal2007 dans : Quelle Union? , ajouter un commentaire

José Bové, Marie-George Buffet et Clémentine Autain ont pronostiqué la présence de la gauche antilibérale au second tour de l’élection présidentielle, vendredi soir lors d’un meeting à Montpellier, en présence du sénateur PS Jean-Luc Mélenchon.

meetingmontpellier.jpg

« Nous sommes 4.000 personnes ce soir et la campagne n’a pas commencé, la dynamique que nous avons lancée, personne n’y croyait, mais on est en train de gagner ce pari », a souligné le leader altermondialiste José Bové, qui aspire, comme Mme Buffet, secrétaire nationale du PCF, à porter les couleurs d’une gauche antilibérale unitaire en 2007.

 

« On n’est pas contraint de perdre, on a décidé de passer de la résistance au pouvoir« , a ajouté M. Bové selon lequel « la gauche sera obligée de se désister au second tour pour nous ».

 

« Nous pouvons être majoritaires, nous pouvons le faire, se fixer l’objectif d’une nouvelle majorité de gauche », a dit de son côté Marie-George Buffet. « Les 22.000 ouvriers menacés de licenciement ne peuvent pas attendre, on a besoin de la régularisation des sans-papiers, d’un service public de l’habitat et du logement », a poursuivi Mme Buffet.

 

Clémentine Autain, adjointe (app. PCF) au maire de Paris chargée de la jeunesse, a égratigné la « blairisation » des socialistes tandis que le maire PC de Saint-Denis, Patrick Braouzec, a estimé que le collectif « a la responsabilité de réussir » et sera peut-être « la seule vraie surprise du scrutin ».

 

Après avoir souligné « sa position assez singulière », le sénateur PS de l’Essonne et partisan de Laurent Fabius Jean-Luc Mélenchon, a « souhaité le succès de cette démarche et qu’elle aboutisse à une candidature unique » car il serait, selon lui, « inenvisageable de croire qu’à lui seul, le parti (socialiste) pourrait avoir la majorité ». « Si vous vous laissez transformer en poussière additionnelle, vous aurez réglé la sortie par laquelle vous passerez ensuite », a-t-il averti à l’adresse des responsables du collectif antilibéral. « Il n’y a pas de contradiction à vouloir cette candidature commune et à vouloir l’unité de toute la gauche », a lancé M. Mélenchon, en concluant: « Nous sommes capables de réinventer la gauche« .

En attendant celle de Montpellier, vidéo du meeting du Mans disponible ici : http://leruisseau.iguane.org/spip.php?article1107

Politique buzz en Eure-et-Loir |
Comité de solidarité avec l... |
Luisant Pour Tous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de Michel Issindou
| PCF Gardez la parole à Vill...
| Tristes topiques